Vous souhaitez vous présenter aux futures élections municipales ?

L’ENSAP vous accompagnera tout au long de votre campagne, tant sur des questions juridiques avec par exemple une formation sur « le rôle d’un mandataire financier » ; que sur des questions de structuration de la communication de votre équipe, « le rôle d’un mandataire financier ».

Préparation de la campagne aux élections municipales

Le calendrier des futures élections a été confirmé : les élections municipales auront bien lieu en 2020. Il est donc temps de s’y préparer.

Commencez dès à présent à penser à votre storytelling et à votre communication politique.

Durant l’année 2018 vous devez préparer votre future campagne. Il est essentiel de penser à votre projet pour votre commune. C’est le moment de constituer la future équipe municipale, de s’entourer de personnes qui partage la même projection sur l’avenir et les atouts de votre commune. Il est primordial de constituer un groupe de personnes sur lesquels s’appuyer, et de définir le rôle et l’engagement de chacun.

Vous devez communiquer avec les habitants, vous faire connaître et surtout analyser les problématiques des administrés. Les citoyens de votre commune seront pour vous une source d’information essentielle. Participez aux évènements organisés, développer votre réseau de connaissances dans la sphère publique et politique. Etre élu est avant tout un travail de terrain, une présence et un investissement physique quasiment quotidien qui mobilisent de nombreux savoirs et connaissances. Cette première étape vous confortera ou non dans votre candidature.

Entourez-vous de personnes de confiance, partagez les tâches et utilisez les compétences de chacun. Nous pouvons vous proposer des formations sur les différentes délégations des futurs conseillers municipaux : urbanisme, finances publiques, gestion de la collectivité, …

Durant cette fin d’année et l’année à venir, vous aurez le temps de vous former et de perfectionner vos connaissances et atouts.

L’ENSAP vous propose des formations pratiques à la prise de parole en public, au média training, à sa posture en tant qu’élu(e) et à l’utilisation des réseaux sociaux.

Découvrez notre « Kit de communication du futur candidat aux municipales » :

  • La prise de parole en public jour 1 : apprendre à faire passer son message et à structurer son discours
  • La prise de parole en public jour 2 : apprendre à maîtriser sa posture et sa gestuelle
  • Le Médiatraining : communiquer avec la presse et les médias – appréhender les règles du jeu
  • Communiquer sur les réseaux sociaux jour 1 : s’approprier outils et méthodes pour gérer son e-reputation
  • Communiquer sur les réseaux sociaux jour 2 : clés pour savoir quoi écrire sur quel média
  • Communiquer efficacement son bilan vers les électeurs : donner du sens à ses réalisations, apprendre à mieux décrire ses actions

Être sur le terrain : la véritable entrée en campagne dès 2019

Vous serez concentré sur votre campagne ! Les jalons posés durant l’année 2018 et les précédentes seront précieux : votre vision politique, la construction de vos éléments de langage, l’élargissement de vos réseaux… 2019 doit être également et surtout marquer par la rencontre des citoyens et la présentation de votre projet pour la collectivité.

Pour cela l’élu(e) local(e) a besoin d’outils de communication performants qui lui permettront de valoriser ses idées, ses projets et donc son image dite « politique ».

L’ENSAP vous aidera à mettre les bons mots sur vos projets et donner du sens à votre action politique.

Comment déclarer sa candidature ?

Tout d’abord, les candidats doivent respecter les conditions d’éligibilité :

  • Être de nationalité française ou ressortissants d’un État membre de l’Union européenne résidant en France ;
  • Disposer du droit de vote, donc ne pas avoir perdu ce droit par déclaration du juge dans le cadre d’une mesure de tutelle (loi du 5 mars 2007) ou avoir subi certaines sanctions pénales lourdes (ex : réclusion criminelle) ;
  • Être majeur ou avoir atteint un âge minimal (il faut être âgé d’au moins 18 ans pour se présenter aux élections présidentielle ou législatives, et d’au moins 24 ans pour se présenter aux élections sénatoriales) ;
  • Faire preuve de dignité morale et avoir satisfait aux obligations du recrutement militaire ;
  • Faire acte de candidature ;
  • Respecter les textes sur le financement des campagnes électorales : choisir un mandataire et tenir un compte de campagne qu’il faudra déposer après le scrutin.

Il est impératif d’être inscrit sur la liste électorale de la commune dans laquelle vous souhaitez vous présenter. Il vous faut donc :

  • Soit être domicilié dans la commune ;
  • Soit résider dans la commune sur une durée minimum de six mois ;
  • Soit être contribuable de la commune depuis 5 années de suite.

Les nouveaux électeurs souhaitant s’inscrire sur la liste électorale de 2020 doivent avoir effectué les démarches nécessaires avant le 31 décembre 2019.

  • si vous souhaitez vous présenter dans une commune de moins de 1 000 habitants

    Il faut déclarer sa candidature auprès des services du représentant de l’Etat dans le département. La candidature vaut pour les deux tours, vous n’avez donc pas à faire de nouvelles démarches à l’issue du premier tour de scrutin.

    Les déclarations de candidatures sont individuelles et ce même en cas de candidature groupée.

    En cas de déclaration d’un groupe de candidats, il n’est pas nécessaire de présenter autant de candidats que de siège à pourvoir : il peut y avoir moins de candidats ou au contraire plus de candidats que de conseillers municipaux à élire. La candidature d’un groupe de candidats s’effectue par une personne dûment mandatée par chaque candidat qui dépose l’ensemble des candidatures individuelles. Cette personne peut être aussi bien l’un des candidats qu’un tiers.

    L’intérêt d’une candidature groupée peut être de figurer sur un seul et même bulletin de vote et de mener une campagne électorale en commun.

    Au moment du dépouillement, les voix sont attribuées individuellement à chaque candidat, même s’ils choisissent de figurer sur le même bulletin de vote.

  • si vous êtes candidat dans une commune de 1 000 habitants et plus

    Les candidatures doivent être déposées au premier tour et au second tour.

    Les candidatures doivent être effectuées sur une liste comprenant autant de candidats qu’il y a de conseillers municipaux à élire. Par exemple, si votre conseil municipal doit comporter 19 personnes, votre liste doit comporter 19 noms.

    Les candidats sur la liste doivent alterner un candidat de chaque sexe. Ainsi, si le premier candidat est une femme, le second doit être un homme et le troisième une femme et ainsi de suite.

En 2020, seront également élus les conseillers communautaires. Ils seront élus en même temps que les conseillers municipaux : chaque liste de candidats au conseil municipal désigne aussi des candidats au conseil communautaire, parmi les membres de la liste. Les deux listes figurent sur un seul bulletin de vote. La déclaration de candidature doit donc également indiquer la liste des candidats à l’élection des conseillers communautaires.

Source Ministère de l’Intérieur.

Téléchargez notre guide de formations

Consultez notre guide de formations complet au format PDF